Soin énergétique

Qu’est-ce que la libération cellulaire ?

Le fait de remonter à l’ origine de nos nœuds émotionnels et ancestraux

La libération cellulaire, est le fait de remonter à l’origine de nos nœuds émotionnels et ancestraux, de nos mémoires souffrantes et impactantes, pour se libérer des schémas de réactivités récurrentes qui y sont liés.

Que sont les mémoires cellulaires ?

La mémoire cellulaire est la mémoire liée à la cellule, aux émotions et à notre passé ancestral.

Dès notre conception, nous recevons le patrimoine génétique de nos parents, de nos familles, et nous commençons à enregistrer dans notre corps des émotions liées à des événements vécus.

Ces derniers peuvent laisser différentes empreintes selon ce qui fût ressenti à l’ instant de l’expérience. Cela peut aller de la joie, à la peur, au traumatisme, à la souffrance.
Le plus souvent, par un mécanisme de protection, ces événements ont été oubliés voire refoulés, nous laissant inconscients des conséquences qu’ils génèrent aujourd’hui dans nos vies.

 Pourtant, bien ancrées dans nos cellules, ces mémoires sont responsables de bien des maux qui nous empêchent de nous épanouir librement.
Elles sont à l’origine de la plupart de nos maladies, mais aussi de nos comportements négatifs et de nos schémas répétitifs de vie.

Lorsque nous vivons une émotion dans le présent en résonance avec une émotion passée celle-ci va enclencher un processus de reconnaissance.
Notre corps va retrouver dans sa base de données l’expérience similaire et l’émotion y étant liée, et se réactiver.
De ce fait, elle peut accentuer, amplifier voire complètement exagérer l’émotion du présent.
« C’est la réactivité ! »
Même ce que nous caractérisons comme nos traits de caractère sont imprégnés de ces mémoires que nous portons malgré nous et qui ne demandent qu’à être conscientisées et libérées.

Comportements liés à l’impact de la mémoire cellulaire et ancestrale

• Phobies, dépressions, angoisses, insomnies, nervosité.
• Agressivité, colère, autodestruction, comportement destructeur.
• Timidité, manque de confiance, échecs, sentiment d’insécurité.
• Laxisme, indécision, irritabilité, tristesse, honte, culpabilité.
• Difficulté à lâcher prise : peur de ne pas contrôler.
• Difficultés relationnelles, difficultés à communiquer.
• Peur de l’inconnu et du changement.